Appel à articles n° 5 : 30 ans après le Web

Big bang dans les institutions de savoir ?

1 décembre 2021
15 juillet 2022

Contact
Ghislaine Chartron
ghislaine.chartron@lecnam.net
En 1989, lorsque Tim Berners Lee a développé le Web pour partager les connaissances entre scientifiques, il ne mesurait peut-être pas la révolution des savoirs qu’il allait en grande partie initier. Le Web a progressivement bousculé nos facultés de penser, concevoir, agir et transmettre. Un peu plus de trente ans après, que s’est-il passé ?

Deux axes attendus pour la production des articles

Économie politique du Web
  • Comment évoluent les relations entre les acteurs technologiques et les acteurs de la production et de la médiation des savoirs ?
  • Quels mouvements stratégiques peut-on identifier depuis 30 ans : reconfigurations, disparitions, partenariats public-privé, place des start-ups, dépendance aux Gafam ?
  • Existe-t-il encore des standards, des futurs développements propres aux services des institutions du savoir qui ne soient pas définis par les acteurs du W3C ?
  • Quel a été le rôle des politiques publiques nationales et internationales dans l’accompagnement de la transformation des institutions de savoir ? Quelles régulations ont été mises en place ?
  • Et finalement, peut-on affirmer l’émergence de nouveaux régimes d’autorités des savoirs ? Ou, au contraire, une crise comme celle de la Covid-19 et ses phénomènes de désinformation associés, n’a-t-elle pas contribué à renforcer la légitimité des institutions traditionnelles du savoir ?
Innovation et design des services
  • Quel bilan peut-on faire des promesses énoncées par les technologies du Web (Web sémantique, Web social, Web des données), voire des technologies de données massives dans l’innovation de services pour les institutions de savoir ?
  • En quoi les mouvements open (open source, open access, open data, open science) intrinsèquement liés au Web ont-ils installé une nouvelle donne ?
  • Comment apprécier le « devenir media » de certaines institutions qui produisent de plus en plus de contenus ?
  • Comment le renouvellement des compétences accompagne-t-il le développement de ces services ?

Calendrier

  • 1er décembre 2021 : diffusion de l’appel à articles
  • 1er mars 2022 : date limite de soumission des propositions d’articles (entre 3000 et 5000 signes espaces compris, hors bibliographie)
  • 1er avril 2022 : réponse d’acceptation ou de rejet des propositions
  • 1er juillet 2022 : date limite de réception des articles complets pour évaluation
  • 15 septembre 2022 : retour des commentaires des évaluations aux auteurs
  • 1er novembre 2022 : date limite de réception des versions finales
  • 15 décembre 2022 : parution du n° 5 de la revue Balisages